Obsidiane

Contact

11 rue André Gateau

89100

Sens

Le livre des trente ans 1978-2008 des éditions Obsidiane

1er mars 2008

Le livre des trente ans 1978-2008 des éditions Obsidiane

Livre retraçant l’histoire des éditions Obsidiane, de la création de la maison d’édition, des auteurs publiés…

Fêles d'Ella Faye

1er novembre 2007

Fêles d’Ella Faye

"
Eteindre le culte
tout, ces fleurs et feu -
aiguille les songes.
Ainsi la grève, l’indicible des rois
Sodome désire."

Sklêros de Patrick Wateau

1er octobre 2007

Sklêros de Patrick Wateau

"Ce n’est pas être scéloré que de rester toujours au même point, c’est de supposer que ce point même existe…"

Vers à vif

1er septembre 2007

Vers à vif

Verticale du secret

1er septembre 2007

Verticale du secret

Verticale du secret de Marie-Claire Bancquart, éditions Obsidiane, 2008
« Essayer de communiquer avec le mystère de vivre, est-ce entrer dans les ténèbres ? Verticale du secret semble l’affirmer tout d’abord, avec des figures de solitude et de fragilité comme jacob, mais se termine sur l’évocation de la tutélaire Isis. Trajet difficile, à la fois tragique et sensuel, pour « pigiste de la vie » qu’est le poète. Conscience qu’on porte la mort et la maladie en soi, tentation des magies noires et des (…)

Pour l'ange

11 janvier 2007

Pour l’ange

Recueil de Petr Král paru chez Obsidiane en 2007.

Prévision de passage d'un dix cors au lieu-dit Goulet du Maquis

1er novembre 2006

Prévision de passage d’un dix cors au lieu-dit Goulet du Maquis

"D’oiseau dessus les peupliers ras, la broussaille et dans les creux, sereines faussement sur la boue qu’instituent autant de places fortes, toutes bêtes pelées…
Au sortir de l’hiver la voix du monde abasourdie, les haies éteintes par les travers. Moutonne la clématite, couronne de fumée sous la herse des prés"

Il y a l'arbre de Jean-Baptiste de Seynes

1er novembre 2006

Il y a l’arbre de Jean-Baptiste de Seynes

(vent, une étude I)
"la main commande à la bouche pour mourir
bâtir c’est décider de perdre
l’ironie c’est l’ngénuité. C’st
accomplir la menace pour l’abolir.
je tremble en appelant doucement…"

Nuit et jour, vivant suivant de Jean-Baptiste de Seyne

1er novembre 2006

Nuit et jour, vivant suivant de Jean-Baptiste de Seyne

(Vent, une étude III)
"ôte
lui ses vêtements il n’est pas nu, l’homme ce
cintre."

Poème
de l’instant

Sed satis est jam posse mori. Lucain

Naître, et ne pas savoir que l’enfance éphémère,
Ruisseau de lait qui fuit sans une goutte amère,
Est l’âge du bonheur, et le plus beau moment
Que l’homme, ombre qui passe, ait sous le firmament !

Victor Hugo, 1802-1885, « Sed satis est jam posse mori. Lucain », Les feuilles d’automne, 1831.