Oeuvres poétiques Roger Dextre TI et II

Oeuvres poétiques Roger Dextre TI et II

Ouvrage publié avec le concours de la Région Rhône-Alpes

Réédition intégrale des Chants d’Ariane et de Thésée (1986), Livres perdus, (1999) textes revus et augmentés, suivi d’inédits : Courtisanes Saints et Animaux, L’Ancien récit, Devant quel fleuve et La Valse à l’envers. La poésie de Roger Dextre a été saluée par des auteurs parmi les plus marquants de notre époque : Henri Deluy, Bernard Delvaille, Charles Dobzynski, Patrick Laupin.

(4ème de couverture)

Ce dont on ne peut parler, il faut l’écrire, nous dit le livre que signe Roger Dextre. Aussi, ne t’étonne pas, lectrice, lecteur, que l’on te narre une blague belge ou que l’auteur évoque une église et des vieillards, l’ébriété, une salade de pissenlits, Masaccio, des couilles ; tout est là, dans une liberté contemporaine, insensée, vécue, pensée, révélée et incarnée ; tout est là et les « motifs de l’âme incarcérés » palpitent, s’agitent dans une phrase précipitée, d’un éclat qui semble surgir de rien, dans une phrase ouverte au plus proche des choses, des événements et des êtres, dans une phrase qui s’adresse à nous comme à un ami, comme à une amie, d’un(e) ami(e) à un(e) ami(e).
« Qui sont les hommes ? », s’interroge Roger Dextre ; sa réponse, toute la réponse, tient dans ce livre…

Mathieu Bénézet

Paru le 1er février 2014

Éditeur : La rumeur libre

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Matin de printemps

Matin de printemps –
mon ombre aussi
déborde de vie !

Kobayashi Issa, 1763-1828.