Œuvres poétiques complètes

Auteur : Christian Dotremont

<i>Œuvres poétiques complètes</i>

Préface d’Yves Bonnefoy

Extrait :

La mort par deux

Silencieusement, vont les pensionnaires,
le froid courbant leurs dosz et bleuissant leurs mains,
Par la cour et le froid tous les deux centenaires,
Aujourd’hui comme hier, hier comme demain.

Par la lugubre cour, comme en un cimetière,
Les pensionnaires vont pour la millième fois,
Méditant sur la mort et sur les fins dernières,
Une main dans la poche et l’autre dans le froid.

Par le froid endeuillé de la cour mortuaire,
Si venait un passant, le matin, par hasard,
Il se demanderait, à leur air funéraire :
"Voici cent croque-morts, où est le corbillard ?"

Paru le 18 mars 2004

Éditeur : Mercure de France

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.