« Offrande »

Guy Goffette

« Offrande »

Parler d’août
brûle ma langue

J’élève dans le soleil
un enfant de ma fièvre
au goût de sel
quelques mots que la mer
en partant m’a laissés
qui me parlent d’oiseaux
qui avivent mon feu

Je suis une calanque
au milieu du désert

Guy Goffette, Pain Perdu, Éditions Gallimard, 2020.

Poème
de l’instant

Le Chant du métèque

Vous ne saurez jamais ma soif mon angoisse
des visages douloureux, des nébuleuses obscures,
des sourires lumineux, des carrefours tordus,
du temps qui naît, du temps qui meurt,
des fenêtres closes, des tombes étales
sous le baiser humide du ciel.

Jean Malaquais, « Le Chant du métèque », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.