Ombre aux doigts de sourcier

Auteur : Jean-Vincent Verdonnet

• illustrateur : Claire NICOLE
• illustrations : une vingtaine de collages et mines de plomb
Une expérience de vie en poésie a désormais persuadé Jean-Vincent Verdonnet qu’écrire c’est habiter quelque part, entre l’ici et l’ailleurs, se situer dans le mobile, choisir définitivement la lumière et tenter d’en voler la flamme pour la retenir, sous de plus modestes aspects, dans la demeure des hommes. (Jean-Yves Debreuille)

Paru le 15 octobre 2005

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Claude Michel Cluny

Odes Profanes

Tout déjà était en toi
même l’âpre saveur des paroles des morts
Avec sur ta bouche close
leur goût d’indicible sel.
Mais empare-toi de l’absence et ose
Va avance aveugle et seul
Toute flèche aime sa cible.
L’enfance le sait qui, libre
(habiter Nulle Part est le plus sûr)
déchire sans innocence
son invisible futur.

Claude Michel Cluny, Odes Profanes, Éditions de la Différence, 1989.