Opales

Contact

Résidence Compostelle M14 D

33600

Pessac

A bout de lance de Louis Raoul

1er octobre 2006

A bout de lance de Louis Raoul

Regard jeté du haut du poème, aussi leger que la feuille dans sa lecture de l’air. Sa chute en partage avec cet utre d’où est née l’alerte, puis la sentinelle : majuscule de la tour.

L’heure de cendre

1er septembre 2006

L’heure de cendre

"Le rideau. La fenêtre. Platane bordant la rue. Les bruits du jour. Le soleil entre obliquement dans la pièce, dessinant un trapèze rose sur le mur. Le divan est vide. Tête au creux du bras replié sur la table, il dort."

Bernard Noël ou l’éclaircie

1er mai 2002

Bernard Noël ou l’éclaircie

de Jacques Ancet et Bernard Noël
Un entretien sur la poésie, la philosophie, la trajectoire de Bernard Noël

Je n’en reviens pas de Jean Guerreschi

1er mai 2002

Je n’en reviens pas de Jean Guerreschi

Un voyage au Maroc inouï, une esthétique (Segalen, Ponge, Delouze…)

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.