Opéras-minute de Frédéric Forte

Frédéric Forte a été coopté en mars 2005. Né en 1973 à Toulouse, où il vit et exerce le métier de libraire, il a découvert les Exercices de style de Raymond Queneau à l’âge de 12 ans et a le souvenir très net du mot « Oulipo » lu pour la première fois dans un manuel de français à cette occasion. Quelques années plus tard, il joue de la basse électrique dans un groupe de rock. A partir de 1999, il écrit de la poésie. Sur les conseils de Jacques Jouet, il envoie ses manuscrits aux éditions de l’Attente qui publient en 2002 Discographie et Banzuke puis en 2004 N/S, livre de poèmes bilingues écrit avec Ian Monk. En janvier 2005, Opéras-minute est publié au Théâtre Typographique.

Paru le 1er janvier 2005

Éditeur : Théâtre Typographique

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.