Où vont les arbres

Auteur : Vénus Khoury-Ghata

<i>Où vont les arbres</i>

"Lire gaspille les mots et fait déborder la vigilance comme l’ait sur le feu
Répétait la mère
Et elle taillait le cyprès en crayon à papier

Faute de livres nous lisions dans ses intentions
sûrs qu’elle nous quittera à la jointure du sommeil dès qu’il lui
poussera des enfants issus d’elle seule
nous quittera
une fois balayées nos peurs sous table
ramassées les miettes de sa grandes fatigue
et nos chaussures rangées par ordre de taille tels de bons écoliers
nous quittera sans s’éloigner de nous
Cousue dans son drap
ses enfants dans son ventre devenus cailloux"

Paru le 1er novembre 2011

Éditeur : Mercure de France

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.