Où vont les oiseaux, de Céline Delabre

Où vont les oiseaux, de Céline Delabre

Martin s’ennuie. Il voudrait s’évader, comme les oiseaux qui s’envolent. Alors, son papa l’emmène en balade : il découvre la nature et ses paysages d’automne, les oiseaux, les insectes, le vol des feuilles de marronnier et la beauté de la pluie.

Cette escapade en pleine nature est rythmée par les questions et les joies de l’enfant, curieux de tout et avide de liberté. Le petit lecteur suit Martin dans cette aventure à travers les gravures et collages de Céline Delabre, vastes paysages aux couleurs de l’automne qui ouvrent une fenêtre dans la grisaille du quotidien.

"Ce matin dans la maison Martin tourne en rond.
Martin ne sait plus, Martin ne veut plus.
Tout est trop étroit, trop gris, trop petit.
Martin veut de l’air, un champ,
quelque chose de plus grand."

Paru le 20 octobre 2018

Éditeur : Esperluète Editions

Genre de la parution : Jeunesse

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.