Ouvrir le XXIème siècle. Anthologie de 80 poètes québécois et français

Auteur : Bernard Hreglich

<i>Ouvrir le XXIème siècle. Anthologie de 80 poètes québécois et français</i>

Un numéro piloté par Robert Giroux, Danny-Marc et Jean-Luc Maxence.

Il y a une vingtaine d’années, Robert Giroux, directeur de la revue Moebius et des Éditions Triptyque, a senti courir un vent de sympathie entre les communautés littéraires française et québécoises. Fulvio Caccia et Bernard Hreglich l’ont convaincu que le moment était venu de préparer une anthologie de la poésie française fin de siècle pour le numéro 49 de la revue, qui a rapidement trouvé ses lecteurs et épuisé son tirage.

En ce début de XXIème siècle, il nous apparaît opportun de répéter l’exploit, ne serait-ce que pour poser un autre jalon, laisser à nouveau des traces, faire circuler des voix trop souvent méconnues, des voix fortes et essentielles…

Paru le 1er février 2013

Éditeur : Les cahiers du sens

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.