Pain de lumière

de Janine Modlinger

Pain de lumière

Pourquoi la parole ? Pourquoi le langage ? Pour remercier et partager avec les mots la réponse que suscite l’émerveillement devant les choses – devant la vie. Nos mots se présentent alors comme des « pains de lumière ». Ils nourrissent et éclairent en même temps le lecteur. L’invitent à son tour à prolonger la chaîne d’une reconnaissance dont l’impulsion première remonte chaque génération et se confond avec l’Origine. Dans ce nouveau recueil, les mots de Janine Modlinger se trouvent déposés comme une manne poétique sur la page. Le temps de la lecture, ils nous découvrent que la terre que nous habitons est déjà celle que nous espérons – la poésie s’y déploie comme un espace de promesse.

Donnez-moi
le plus simple,
le pain de lumière
l’auguste fenaison
des regards
la paille qui remercie,
au soir

Janine Modlinger a longtemps enseigné à Paris. Son dernier recueil, Traversée, a été publié chez Ad Solem.

Paru le 2 octobre 2019

Éditeur : Ad Solem

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.