Pardon my french

Auteur : Frédéric Houdaer

Pardon my french

Gare de l’Est

si j’en crois Fénelon
ma langue est un patrouillis de grec
de latin
d’allemand
sans oublier des restes de gaulois
ou de celte
comme bruyère
goéland
épervier
fauteuil

si j’en crois Laborit
je ne suis qu’un fuyard
si j’en crois Nietzsche
il ne faut pas faire confiance aux poètes
si j’en crois le tableau des départs de la S.N.C.F
j’ai raté mon train
si j’en crois ma peau
je vais aborder cette femme
assise contre le distributeur de sucreries

Paru le 1er mai 2016

Éditeur : Les Carnets du Dessert de Lune

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Épître V

Pour moi, sur cette mer qu’ici-bas nous courons,
Je songe à me pourvoir d’esquif et d’avirons,
À régler mes désirs, à prévenir l’orage,
Et sauver, s’il se peut, ma raison du naufrage.

Nicolas Boileau, Épître, « Épitre V », 1676.