Passage d’encres : pures données

Passage d'encres : pures données

Intervenants : Anne Cauquelin - cyrille Bret - David Chritoffel/ Magalie Ochs - HéliosSabaté Berian - Norbert Godon - Claude Maillard - Etienne-Armand Amato - Loïc Le Bertern - Jean-Pierre Bobillot - Grégoire Courtois - Bernardo Schiavetta - Catherine Lenoble - Xavier Aimé - Pascal Pithois - David Chritoffel - Patrick Dubost - Volti - Pierre Fourny (ALIS).

Rencontres de différentes écritures, plate forme expérimentales d’approches et de styles innovants pour la pénétration d’une pensée en constante évolution ou circonvolution des mondes pour une nouvelle résonance des mots.

Paru le 1er septembre 2010

Éditeur : Passages d’encre

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.