Péages/sépias

Auteur : Jacques Canut

Péages/sépias

PÉAGES

La Croix du Sud éclaire-t-elle l’Absolu
que la vieille Europe piétine ?
j’attends qu’il soit nuit ou dimanche,
que le silence submerge le quartier
puis m’y transporte.

*
Je déserte ce bal de fête villageoise,
vogue sur des eaux de douce amère solitude
entre effluves épicés de chaumes, bruissants
maïs d’un Middle West imaginé.

Une étoile point au nadir de la nuit
sereinement vierge.

Surl’autre face du globe (Corée)
le jour se lève, en guerre.

Paru le 1er janvier 2004

Éditeur : Carnets confidentiels

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.