Petits poèmes en rang par trois

Auteur : Marc Baron

Petits poèmes en rang par trois

Voici des fragments de vie, juste 3 lignes comme des trèfles à 3 feuilles.
Si tu vois toi aussi entrer dans le jeu, n’en lis que 3, chaque soir, avant de t’endormir et le bonheur de Marc Baron sera parfait.
Adepte de la course à pied et de la brièveté, il a écrit ces petits poèmes qui ne manquent pas de souffle et te trotteront dans la tête, entre tendresse et humour.
Et, dans la foulée, gardant le même rythme, Zaü est venu poser ses encres et ses couleurs.

Si tu comprenais le langage des oiseaux
Tu te sentirais
Pousser des ailes

Paru le 1er février 2012

Éditeur : Bulles de savon

Genre de la parution : Jeunesse

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

Es como abrir un menhir con las manos

Cesad de buscar, vosotros mismos sois la puerta
y también los guardianes que prohiben la entrada.
A cada paso que dais os alejais del ombligo
convertidos en fantasmas sedientos de aventura.
Creeís que el matrimonio os libera de la muerte
o que el dinero os inscribe en la jerarquía divina.
Cesad de buscar, el filtro mágico es la conciencia,
ojo que puede regresar a las cuencas vacías de Dios
atravesando la muerte. Nadie se encuentra a sí mismo
recorriendo los mares o bajando a cavernas.
No es fácil, es como abrir un menhir con las manos
porque tenemos un alma más dura que la piedra.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.