"Peut-être oui" de Bernard Friot

"Peut-être oui" de Bernard Friot

Illustations d’Elisabeth Ferté.

"Oui
Peut-être

peut-être oui
dire oui
je vis
écarter le rideau
regarder au-dehors et
peut-être
oui
ouvrir la fenêtre".

Si l’amour est au coeur des poèmes de Bernard Friot, et avec lui l’émotion, la mélancolie et le doute, les mêmes vibrations animent les illustrations d’Elisabeth Ferté grâce aux jeux des ombres et des lumières, des formes et des couleurs.

Paru le 1er septembre 2006

Éditeur : De la Martinière Jeunesse

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Jacques Ancet

La dernière phrase

Il n’y a ni drame ni déchirure.
On dirait dans le jour un infime
vertige. Rien ne change mais tout
vacille. ce qu’on voit, on le voit
comme s’il venait de s’absenter
et que chaque objet portait encore
une trace de ce qui s’éloigne.
Un peu de chaleur avant le froid.
Une attente qui n’attend plus rien.

Jacques Ancet, La dernière phrase, Frontispice de Paul Hickin, Éditions Lettres vives, 2004.