Phoenix

Contact

9 rue Sylvabelle

13006

Marseille

Phoenix n° 31 – Printemps 2019

1er juillet 2019

Phoenix n° 31 – Printemps 2019

jpg/31-1.jpg jpg/31-2.jpg

Phoenix n°30 – Hiver 2019

1er janvier 2019

Phoenix n°30 – Hiver 2019

jpg/30-1.jpgjpg/30-2.jpg

Phoenix n°22

1er juillet 2016

Phoenix n°22

Eté 2016 - Marc Delouze

Phoenix n°20

1er janvier 2016

Phoenix n°20

Valérie Huet
Karim de Broucker
Léon-Gabriel Gros
Mémoire Jean Joubert - Daniel Fabre - Jean Wahl
Archipel Thierry Laget - Jean Blot
Cinécure Pierre Stéphane Murat - Jean Romain Pinguet
Lectures

Phoenix n°19

1er octobre 2015

Phoenix n°19

Bruno Doucey, poète invité
Pierre Kobel, Françoise Siri, Stéphane Bataillon, Nimrod, Murielle Szac, Michel Menaché, René Depestre.

Phoenix n°17

1er juin 2015

Phoenix n°17

Jacques Lèbre
François Bordes - Alain Levêque - Jean-Pierre Lemaire
Carole Florentin - Judith Chavanne, Jean-Baptiste Para…

Phoenix n°15

1er novembre 2014

Phoenix n°15

Jean-Claude Xuereb
Partage des voix
Mémoire Charles Dobzynski
Voix d’ailleurs Olivier Friggieri
Chronique de Jean Blot
Sporades Emmanuelle Guattari - Sophie Klimis - Dominique Le Brun
Mise en scène &arts
Lectures

Phoenix n°13

1er juin 2014

Phoenix n°13

Jeanine Baude
« Je commençais à parler. Des mots que je ne m’étais jamais entendu prononcer auparavant sont venus jaillir abondamment, de plus en plus vite. Ils sont venus avec une intensité passionnée… Le public avait disparu, le hall lui-même avait disparu ; j’étais seulement consciente de mes propres mots, de mon chant extatique. »
Prix Vitale et Arnold Blokh 2014 de la Fondation de (…)

Phoenix N°12

1er janvier 2014

Phoenix N°12

Numéro spécial Prix Léon-Gabriel Gros
Martino Baldi
Capitoli della commedia
Chapitres de la Comédie
traduit par Valérie Brantôme
suivi de "Léon-Gabriel Gros, le saint Jean-Baptiste de la poésie" par Alain Paire et de trois poèmes de Saint-Jean du désert de Léon-Gabriel Gros

Phoenix N°11

1er décembre 2013

Phoenix N°11

Maura del Serra
"chaque minute exulte de sa gloire obscure
en des filons enroulés d’astres"

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.