Poèmes barbares

Auteur : Leconte de Lisle

Poèmes barbares

« Les Poèmes barbares ouvrent à la poésie de nouveaux domaines. Comme Baudelaire, écrit Pierre Flottes, Leconte de Lisle crée un frisson : "le frisson des grandes inquiétudes cosmiques, des attentes d’apocalypse", et aussi "un frisson qu’on appellerait biologique, par quoi le poète se sent en communion obscure avec la vie de la bête et de la plante" ; il épouse les préoccupations de son temps, scientifiques et politiques (on trouvera par exemple dans les notices des poèmes maint renvoi au fouriérisme, auquel il adhéra dans sa jeunesse) ; il aborde la description de civilisations primitives avec une précision et un réalisme supérieurs à ce qu’on trouve dans La Légende des Siècles, et dans une forme irréprochable.

Violence des actions et des sentiments, dureté du vers et de la syntaxe, barbarie du vocabulaire se conjuguent pour laisser au lecteur une impression de sauvagerie et de dépaysement peut-être unique. »
Claudine Gothot-Mersch.

Paru le 12 décembre 1985

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Mahmoud Darwich

Au dernier soir sur cette terre

Dans le grand départ
Je t’aime plus encore

Mahmoud Darwich, 1941-2008, Au dernier soir sur cette terre, Traduit de l’arabe (Palestine) par Elias Sanbar, Actes Sud, 1994.