Poèmes dans le métro parisien

Du 4 mars à l’été 2020

Avec des poèmes de

HENRY BAUCHAU, L’enfant bleu © Actes Sud.
MAHMOUD DARWICH Anthologie (1992-2005) poèmes traduits de l’arabe par Élias Sanbar © Actes Sud.
JEANNE BENAMEUR L’exil n’a pas d’ombre © Éditions Bruno Doucey.
MARIE MODIANO Nous, avec le poème comme seul courage © Le Castor Astral.
NIMROD Sur les berges du Chari, district nord de la beauté © Éditions Bruno Doucey.
CARL NORAC Inédit pour le Printemps des Poètes 2020.
RAINER MARIA RILKE Lettres à un jeune poète, 12 août 1904.
JEAN SÉNAC Œuvres poétiques © Actes Sud.
FRÉDÉRIC JACQUES TEMPLE Nous, avec le poème comme seul courage © Le Castor Astral.

Sandrine Bonnaire lit Carl Norac


Sandrine Bonnaire, marraine de la 22e édition du Printemps des Poètes, dit un poème de Carl Norac.

Enregistrement en partenariat avec la RATP.













Retrouvez ici d’autre poèmes dits par Sandrine Bonnaire

Partenaires

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Le désert vivant

Au cœur du rien tout est floraison. La vie est un tout dans le tout, à prendre ou à laisser. Si je ne veux prendre que ce qui m’arrange, je perds tout.

Lorand Gaspar, Le désert vivant, Éditions Le temps qu’il fait, 2004.