Poèmes de Paul Éluard

Poèmes de Paul Éluard

Illustré par Julia Wauters

Poète surréaliste, poète engagé, Éluard qui a lutté pour la liberté s’est toujours voulu « un homme parmi les hommes ». Sobre, limpide, fervente, sa poésie chante l’amour, le renouveau, le désir. Inégalée, lumineuse, elle est une des plus émouvantes et des plus belles qui soient.

« Elle est debout sur mes paupières
Et ses cheveux sont dans les miens,
Elle a la forme de mes mains,
Elle a la couleur de mes yeux,
Elle s’engloutit dans mon ombre
Comme une pierre sur le ciel.

Elle a toujours les yeux ouverts
Et ne me laisse pas dormir.
Ses rêves en pleine lumière
Font s’évaporer les soleils,
Me font rire, pleurer et rire,
Parler sans avoir rien à dire. »
("L’amoureuse", "Mourir de ne pas mourir").

Les poèmes d’Éluard sont recommandés par le ministère de l’Éducation nationale en classe de 4e et 3e.

Paru le 1er juin 2014

Éditeur : Gallimard jeunesse

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Vers le futur

Héros, savant, artiste, apôtre, aventurier,
Chacun troue à son tour le mur noir des mystères
Et grâce à ces labeurs groupés ou solitaires,
L’être nouveau se sent l’univers tout entier.

Émile Verhaeren, 1855-1916, « Vers le futur », Les villes tentaculaires, 1895.