Poèmes en apnée de Dinu Flamand

Poèmes en apnée de Dinu Flamand

Dinu Flamand est né en 1947 dans un village de Transylvanie. Après des études de philologie, il travaille à Bucarest pour de multiples maisons d’édition et des revues. Ses premiers recueils de poèmes paraissent en 1971. Il a maille à partir avec la censure pour son livre État de siège et la pression étatique devenant étouffante, il se consacre à une activité de critique littéraire et de traducteur. Son choix se porte sur Fernando Pessoa. En 1989, à l’occasion d’un voyage au Portugal, il se résout à l’exil et s’installe à Paris où il occupe encore des fonctions de journaliste à Radio-France Internationale.
cf
http://www.ladifference.fr/

Paru le 1er septembre 2004

Éditeur : La Différence

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Marceline Desbordes-Valmore

« Les roses de Saadi »

J’ai voulu, ce matin, te rapporter des roses ;
Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les nœuds trop serrés n’ont pu les contenir.

Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées.
Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée :
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…
Respires-en sur moi l’odorant souvenir.

Marceline Desbordes-Valmore, « Les roses de Saadi », Poésies de 1830.