terrains vagues

Tu cueilles pour moi
des mûres poussiéreuses
au goût de septembre
et pendant qu’entre mes dents
je tente d’écraser les petites graines
je me dis que grandir
c’est à chaque fois quitter l’été.

Géraldine Hérédia, terrains vagues, Le port a jauni, 2021.

Poème
de l’instant

Lawrence Ferlinghetti

Poésie, art de l’insurrection

Le poème est la fleur d’un instant d’éternité.

Lawrence Ferlinghetti, 1919-2021, « Poésie, art de l’insurrection », Éditions Maelström, 2012.