Poèmes sans queue ni tête

d’Edward Lear

Poèmes sans queue ni tête

Lauréat du Prix Poésie des lecteurs Lire et faire Lire 2006.

Edward Lear, dessinateur et portraitiste du XIXème siècle, est très populaire en Angleterre pour ses « limericks » délicieusement absurdes. Des générations de jeunes lecteurs anglais se sont délectés de ses petits poèmes si étonnants et drôles qui sont souvent cités comme les meilleurs représentants du « nonsense ».
François David a choisi d’être fidèle à l’esprit, plus qu’à la lettre, de ces textes extravagants en souriante complicité avec leur douce folie, leur invention et leur si belle liberté de ton.
Henri Galeron, habile aux rapprochements les plus inattendus et au fantastique débridé, illustre l’illustre illustrateur avec tout son talent et une joie perceptible à chaque page

Paru le 1er novembre 2004

Éditeur : Motus

Genre de la parution : Jeunesse

Poème
de l’instant

Jean-Pierre Verheggen

Courage / Courrèges

Rappelons-nous que la poésie se niche aussi
dans les voisinages, tant congrus qu’incongrus,
- voire crus ! - de mots parfois peu congénères
qui sommeillent dans le même dictionnaire !
Qu’on les réveille et voilà le substantif courage,
apparemment sans cousinage avec la poésie,
qui soudain s’accoquine, de manière inattendue,
avec André Courrège, le grand couturier,
inventeur , dans les années 60 de la jupe-culotte
qu’osèrent porter en rue de courageuses femmes
prêtes à affronter les quolibets, les regards
lubriques, les injures et autres harcèlements
machistes d’effrontés « passant qui passent »

Saluons donc, aujourd’hui plus que jamais,
ces « hirondelles printanières », ces militantes
avant-gardistes qui n’hésitèrent pas -ô avril ! -
« à se découvrir d’un fil » pour défendre

la Beauté et la Liberté poétique de leur corps !

Jean-Pierre Verheggen « Courage / Courrèges », inédit pour le Printemps des Poètes 2020