Poèmes sur un fil

Poèmes sur un fil

poèmes de Géraldine Hérédia * illustrations de Clothilde Staës
traduit en arabe par Nada Issa

Ces Poèmes sur un fil sont dédiés au monde du cirque. Poème à l’équilibre, à la déambulation, au nomadisme, aux instants de magie éphémère, à la solitude du filambule, à celui qui balaie la piste avant le spectacle, à celui qui éteint les lumières, à la gitane qui traverse la piste, à toutes nos chaussures, aux danseuses qui réveillent la terre, au chant… Chaque poème comprend le mot fil, tendu de page en page par Géraldine Hérédia (déjà paru au Port a jauni, Poèmes en paysages, Poèmes du soir). Les illustrations, des gravures réhaussées à l’encre, ont été peintes par Clothilde Staës (déjà paru au Port a jauni, Poèmes en paysages, Poèmes pour affronter le beau temps). Magique !

Texte de l’éditeur.

Paru le 1er novembre 2017

Éditeur : Le Port a jauni

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.