Poèmes

L’albatros, de Charles Baudelaire

Dit par deux élèves du Collège Albert Camus, Vierzon

L’albatros, de Charles Baudelaire

Dit par un élève du Collège Albert Camus, Vierzon

Prends dans ta paume

Tanella Boni

Dit par une élève du Collège Albert Camus, Vierzon

J’allais par des chemins perfides, de Paul Verlaine

Dit par un élève du Collège Fénelon Notre-Dame, La Rochelle

L’école des Beaux-arts, de Jacques Prévert

Dit par un élève du Collège Racine, Alençon

L’Albatros, de Charles Baudelaire

Dit par un élève du Collège Racine, Alençon

L’école des Beaux-arts, de Jacques Prévert

Dit par une élève du Collège Pierre et Marie Curie, Le Pecq

Quand j’étais petit…

Jean-Claude Pirotte

Dit par un élève du Collège Marcel Cuynat, Monestier de Clermont

Dehors est une maison

Serge Pey

Dit par deux élèves du Lycée Cassagne, Lyon (1ère option théâtre)

Apparition, de Stéphane Mallarmé

Apparition
La lune s’attristait. Des séraphins en pleurs
Rêvant, l’archet aux doigts, dans le calme des fleurs
Vaporeuses, tiraient de mourantes violes
De blancs sanglots glissant sur l’azur des corolles.
C’était le jour béni de ton premier baiser.
Ma songerie aimant à me martyriser
S’enivrait savamment du parfum de tristesse
Que même sans regret et sans déboire laisse
La cueillaison d’un Rêve au coeur qui l’a cueilli.
J’errais donc, l’oeil rivé sur le pavé vieilli
Quand avec du soleil aux (…)

Poème
de l’instant

Eric Sarner

Simples merveilles

Il y a cet instant, juste avant l’heure, où
j’écris ici,
pour rien,
un petit matin.
Fraîcheur d’une plaine stoïque, le dedans d’un désir,
Là, oui, j’écris,
pour rien,
pour le moindre verbe,
comme Marcher,
Courir,
Lutter,
Pousser,
Tenir…
Qui nous garderait vivants.

Éric Sarner, Simples merveilles, Tarabuste éditions, 2020.