Poésie 1 n°48, Le poète et ses monstres

Poésie 1 n°48, Le poète et ses monstres

DOSSIER
Le poète et ses monstres
Textes et poèmes

Le foetus et la momie
Par Jean-Marc Debenedetti

Démonstration de la parole
Par Bernard Lefort

Le monstre du poète
Par Jean-Loup Philippe

Quelques oiseaux monstrueux du Nouveau Monde de 1500 à 1650
Par Luce Arrabal

CHRONIQUE
De quelques monstres…
Par Jean Orizet

La licorne est un doux monstre
Par Francesca Y. Caroutch

INFORMATION POETIQUE

Paru le 1er décembre 2006

Éditeur : Poésie Un

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

L’homme désert

Il n’y a pas d’aigle sans désirs.
Il n’y a pas d’aveugle sans regard.
Il n’y a pas de Bonheur.

Mais il n’y jamais ce chant tournoyant et délivrant, cette Parole de toujours, cette terrasse de splendeur portée entre les bras du jour, il n’y a pas ce chant et cette bouche qui chante, et ce corps qui chante cette bouche, et ce désir qui chante ce corps qui l’emporte à sourire, s’il n’y a pas Celle même qui attend encore, au milieu des palmes et des pluies, d’être déliée de son ombre.

André Delons, L’homme désert, Éditions Rougerie, 1986.