Poésie 1 n°48, Le poète et ses monstres

Poésie 1 n°48, Le poète et ses monstres

DOSSIER
Le poète et ses monstres
Textes et poèmes

Le foetus et la momie
Par Jean-Marc Debenedetti

Démonstration de la parole
Par Bernard Lefort

Le monstre du poète
Par Jean-Loup Philippe

Quelques oiseaux monstrueux du Nouveau Monde de 1500 à 1650
Par Luce Arrabal

CHRONIQUE
De quelques monstres…
Par Jean Orizet

La licorne est un doux monstre
Par Francesca Y. Caroutch

INFORMATION POETIQUE

Paru le 1er décembre 2006

Éditeur : Poésie Un

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Lied vom Kindsein

Als das Kind Kind war,
ging es mit hängenden Armen,
wollte der Bach sei ein Fluß,
der Fluß sei ein Strom,
und diese Pfütze das Meer.

Als das Kind Kind war,
wußte es nicht, daß es Kind war,
alles war ihm beseelt,
und alle Seelen waren eins.

Peter Handke, « Lied vom Kindsein ».