Poésie Première

emmanuel.hiriart@wanadoo.fr

Contact

Emmanuel Hiriart
Maison Alegera - Quartier Ibai Ondoa

64220

Ispoure

Poésie / Première n°42

1er octobre 2008

Poésie / Première n°42

La part manquante
Wadih Saadeh
Etheridge Knight
Marilou Awiakta
Jean-Pierre Thuillat
Shizue Ogawah
Véronique Joyaux

Eloge de l'autre

1er novembre 2007

Eloge de l’autre

Ernest Pépin
Lionel Ray
Allan Sillitoe
Sali Bashota
Geneviève Roch
Ariane Dreyfus
Peintres et poètes

<i>Poésie Première n°38 : Femmes en poésie</i>

1er septembre 2007

Poésie Première n°38 : Femmes en poésie

Patricia Keeney
Margherita Guidacci
Cécile Oumhani
Béatrice Douvre
Martine Morillon-carreau
Monique W. Labidoire
Louise Labé
Sappho

Poésie première n°37

1er avril 2007

Poésie première n°37

Une occasion de découvertes" avec des poètes "moins connus du lecteur français qu’ils ne le devraient" (E. Hiriart) : introduction à l’oeuvre du poète noir améicain Michael S. Harper par Alice-Catherine Carls ; entretien de Michèle Duclos avec Anne Mounic ; dossier d’Emmanuel Hiriart sur le poète d’origine syrienne Saleh Diab avec un choix de poèmes traduits par I. Moatamri ; proposé par Jean-Paul Giraux, avec un choix de poèmes dont plusieurs sont inédits, le parcours de Danièle Corre qui vient de (…)

Poésie Première n°35

1er septembre 2006

Poésie Première n°35

Un monde de rosée
Ingela Strandberg
Yves Heurté
Simonomis
Aragon
Sillitoe

Poésie Première n°36

1er septembre 2006

Poésie Première n°36

Francophones
Vénus Khoury-Ghata
Abdelkébir Khatibi
Alain Duault
Nicole Brossard
Molfessis
Gascoyne

Poésie/ Première n°44

1er juin 2006

Poésie/ Première n°44

Poésie et spiritualité
Thich Nhat Hanh
Elsa Cross - Rachel
René Char et l’Homme-Oiseau
Silvaine Arabo - Serge Wellens
Contre Yves Bonnefoy ?

Poésie Première n°34

1er mars 2006

Poésie Première n°34

Charles Tomlinson
David Rosenmann-Taub
Marcle Migozzi - Sabine Sicaud
Duhamel - Apollinaire

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.