Poésie Un

Directeur de la publication : Bernard Lefort
editorial.poesieum@club-internet.fr

Contact

93 rue Damrémont

75018

Paris

Poésie 1

1er décembre 2007

Poésie 1

Dossier : Pourquoi la poésie ? Pourquoi les poètes ?
L’entretien Jean Orizet - Bernard Le fort
Florilège - des poètes et de la poésie
Inédits de Poésie 1
Chroniques.

Poésie 1 n°48, Le poète et ses monstres

1er décembre 2006

Poésie 1 n°48, Le poète et ses monstres

DOSSIER
Le poète et ses monstres
Textes et poèmes
Le foetus et la momie
Par Jean-Marc Debenedetti
Démonstration de la parole
Par Bernard Lefort
Le monstre du poète
Par Jean-Loup Philippe
Quelques oiseaux monstrueux du Nouveau Monde de 1500 à 1650
Par Luce Arrabal
CHRONIQUE
De quelques monstres…
Par Jean Orizet
La licorne est un doux monstre
Par Francesca Y. Caroutch
INFORMATION (…)

Passeurs de mémoire

1er mars 2005

Passeurs de mémoire

N° spécial "Passeurs de mémoire", n°41.
Revue publiée par les éditions du Cherche-midi

L’Hallali de Rimbaud

1er décembre 2004

L’Hallali de Rimbaud

Dossier Arthur Rimbaud
Dossier Marc Patin, le poète de la femme magique par Christophe Dauphin
Pour célébrer un double anniversaire
par Jean Orizet
Textes de Luc Delisse, Paul Farellier, Lionel Lathuille, Emmanuelle Favier, Anne Kanapitsas, Jean Orizet et Henri Rode.

Poésie 1 Vagabondage n°36

1er janvier 2004

Poésie 1 Vagabondage n°36

Poésie 1/ Vagabondage consacre sa livraison d’hiver au poète Jean Follain, décédé en 1971 et dont on fête cette année le centenaire de la naissance.
Follain compte bon nombre d’admirateurs et leur cercle s’agrandit. La rééedition de ses oeuvres n’a pas cessé depuis sa mort. Certains de ses recueils (on pense à Paris) sont devenus cultes. Luii, le poète, est devenu inévitable.
A côté de ce dossier central et des chroniques et rubriques habituelles (Poète méconnu, prosateur reconnu ; le cabinet des (…)

Poésie 1/ vagabondages n°35

1er septembre 2003

Poésie 1/ vagabondages n°35

Marcel Jullian et Jean Orizet
"spécial Jean Tardieu - invité Daniel Boulanger"
Pour son numéro 35, Poésie 1 / Vagabondages fait peau neuve. Cette livraison consacre son cahier central à Jean Tardieu né voilà cent ans. Ces « dossiers » seront conçus par les meilleurs spécialistes. Chaque numéro accueillera un invité particulier, poète lui-même ou amateur « éclairé ». C’est Daniel Boulanger qui inaugurera cette série d’invitations. Trois nouvelles rubriques voient le jour : Prosateur connu, poète méconnu : il (…)

N°32 de la revue Poésie 1/ Vagabondages

1er décembre 2002

N°32 de la revue Poésie 1/ Vagabondages

Spéciale numéro André Frédérique
Ami et complice de Raymond Queneau, Boris Vian, Jean Tardieu, Alexandre Vialatte, Chaval, Jean Carmet, Ionesco, Raymond Castans, Jean Chouquet, le pharmacien-poète André Frédérique – ses proches l’appelaient « Fred » - a traversé l’existence de part en part en tragique dandy de l’humour noir. Son art était celui des mots qu’il triturait, manipulait, maltraitait ; des mots avec lesquels il jouait un jeu mortel. De ce jeu – sorte de roulette sans revolver – il est mort, en (…)

<i>La Nouvelle poésie de langue française, Revue Poésie I - Vagabondage. N°29</i>

1er mars 2002

La Nouvelle poésie de langue française, Revue Poésie I - Vagabondage. N°29

Sous la direction de Marcel Jullian
Un lyrisme en partage. Le plus âgé est né en 1964, le plus jeune en 1975. Ils sont représentants de la nouvelle génération de la poésie de langue française, et viennent de Martinique, de Suisse, du Québec, de Belgique et d’ailleurs. Pour ces poètes, l’acte poétique, qui s’enracine dans la révolte, l’amour et la fraternité, naît toujours d’une émotion qui devient chant. Poèmes de Christophe Cérès, Francine Charron, Ivica Hénin, Adrien Leroy, Nimrod, Florence Ruffin, Nicolas (…)

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.