Poésie et politique

Poésie et politique

terrain 41

Terrain, vingt ans après

POÉSIE ET POLITIQUE

  • Solitaire et solidaire Entretien avec Edouard Glissant - Philippe Artières
  • Poésie officielle, poésie partisane pendant les guerres de Religion - Tatiana Debbagi Baranova
  • Les prêtres de la langue Poésie, nation et politique en Serbie - Ivan Colovié
  • Une politique qui vole sur les ailes de la poésie Pratiques politico-poétiques au sein de la Ligue du Nord- Martina Avanza
  • Poésie idéologique et espace de liberté en Roumanie - Lucia Dragomir
  • Poésie et civisme » en Trégor - Emmanuelle Callac
  • Révolutionnaire ou nationaliste ? La poésie occitane après 1968- Philippe Martel
  • Qui sait danser sur cette chanson, nous lui donnerons la cadence Musique, poésie et politique chez les Touaregs
    - Nadia Belalimat
  • Paru le 1er décembre 2003

    Éditeur : Terrain

    Genre de la parution : Recueil

    Poème
    de l’instant

    Ludovic Janvier

    Bientôt le soleil

    « Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

    Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.