Poésie néerlandaise contemporaine

Anthologie

Poésie néerlandaise contemporaine

Anthologie bilingue
Préface de Victor Schiferli

Foisonnante, diverse, renouvelée, la littérature néerlandaise ne cesse d’étonner l’Europe depuis quelque temps ! Il était temps de montrer cela en ce qui concerne la poésie. Cette anthologie bilingue ne prétend pas édicter ce qui est poétique ou non. Elle se veut au contraire une ouverture sur un territoire passionnant de littérature, à quelques heures de la France. Publiée avec le soutien de l’Institut culturel néerlandais, cette anthologie – comptant vingt-trois écrivains contemporains et six traducteurs différents – témoigne de la vitalité et de la force d’une scène littéraire trop méconnue en France.

Les Poètes
Benno Barnard — Simone Atangana Bekono — Anneke Brassinga — Ellen Deckwitz — Arjen Duinker — Radna Fabias — Ingmar Heytze — René Huigen — Astrid Lampa — Erik Lindner — Lieke Marsman — K. Michel — Tonus Oosterhoff — Hagar Peeters — Ester Naomi Perquin — Ilja Leonard Pfeijffer — René Puthaar — Marieke Lucas Rijneveld — Alexis de Roode — Alfred Schaffer — Mustafa Stitou — Anne Vegter — Nachoem Wijnberg

Les Traducteurs
Bertrand Abraham — Kim Andringa — Daniel Cunin — Pierre-Marie — Finkelstein — Paul Gellings — René Puthaar

Paru le 16 mai 2019

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Anthologie

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Stèles

La cime haute a défié ton poids. Même si tu ne peux l’atteindre, que le dépit ne t’émeuve : Ne l’as-tu point pesée de ton regard ?
La route souple s’étale sous ta marche. Même si tu n’en comptes point les pas, les ponts, les tours, les étapes, - tu la piétines de ton envie.
La fille pure attire ton amour. Même si tu ne l’as jamais vue nue, sans voix, sans défense, - contemple-la de ton désir .

*

Dresse donc ceci au Désir-Imaginant ; qui, malgré toutes, t’a livré la montagne, plus haut que toi, la route plus loin que toi,
Et couché, qu’elle veuille ou non la fille pure sous ta bouche.

Victor Segalen, Stèles, « Stèle au désir », 1912.