Poésie première n°37

Poésie première n°37

Une occasion de découvertes" avec des poètes "moins connus du lecteur français qu’ils ne le devraient" (E. Hiriart) : introduction à l’oeuvre du poète noir améicain Michael S. Harper par Alice-Catherine Carls ; entretien de Michèle Duclos avec Anne Mounic ; dossier d’Emmanuel Hiriart sur le poète d’origine syrienne Saleh Diab avec un choix de poèmes traduits par I. Moatamri ; proposé par Jean-Paul Giraux, avec un choix de poèmes dont plusieurs sont inédits, le parcours de Danièle Corre qui vient de recevoir, conjointement avec Marie Huot, le prix Max Jacob ; à la rencontre de Jean-Paul Mestas par Ludmilla Podkossova. La chronique de Daniel Leuvers s’intéresse aux brocantes ; la nouvelle vient d’Archibald Michiels, les brèves sont signées Françoise Valencien et Jean-Marc Tixier. Les poètes au pluriel sont Michel Cosem, Mita Vostok, Sylvie Durbec, Jean Peyrat, Vanessa Ribeiro, Jean L’Anselme, Jean-Damien Roumieu. La libre parole de Laurent Bayart déplore la tentation du vide qui noie l’oeil de ses contemporains. Les nombreuses notes de lecture sont consacrées à Jacques Audiberti, Vincent O’Sullivan, Susanna Rafart, Claude Held, Jean Joubert, Sylvie Fabre G., Max Alhau, Marcel Migozzi, Maurice Couquiaud, Jehan Despert, Jeannine Salesse, Philippe Biget, Jean-François Agostini, Antoine Emaz, Marie-Lise Corneille, Josette Frigiotti, Annie Briet, Louis Savary, Noël Guetny, Olivier Larizza, Monique Labodoire.

Paru le 1er avril 2007

Éditeur : Poésie Première

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Ana Istarú

Saison de fièvre

Yo soy el día.
Mi pecho izquierdo la aurora.
Mi otro pecho es el ocaso.

Je suis le jour.
Mon sein gauche l’aurore.
Le droit, le crépuscule.

Anna Istarú, Saison de fièvre, Traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Gérard de Cortanze, La Différence, Éditions Unesco, 1997.