Poésie sur seine

Contact

13, place Charles de Gaulle

92210

Saint-Cloud

Poésie sur Seine N°92

1er août 2017

Poésie sur Seine N°92

Les poètes du XXIe siècle
Hommage à JHean Joubert
Poètes à l’honneur
Hédi Bouraoui, Claude Held, Béatrice Libert, Jeanne Salesse
Et si on parlait poésie ?
Georges-Emmanuel Clancier : les mémoires d’un jeune homme de 102 ans par Jean-Paul Giraux
Poèmes en liberté
Club de poésie jeunesse par Danièle Corre
Le coup de book
Du côté des nouvelles
L’actualité poétique par les livres
Le monde des revues (…)

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.