Poésième

Antoine Beauchamp

Poésième

La poésie d’Antoine Beauchamp est, elle aussi, verticale, sous-marine et ascensionnelle. Elle bondit, elle s’enfonce, elle monte, elle creuse, sa sensualité est aussi escarpée que profonde. À propos de Poésième, l’écrivain Philippe Ségur l’écrivait à Marie-Thérèse Bedos ? : « C’est beau de bout en bout. On aborde la dernière page avec le même sentiment de plénitude, d’exactitude du verbe, d’énergie brute de chaque mot, qu’on a en commençant le manuscrit. C’est, à n’en pas douter, un poète authentique, inspiré, à l’écriture à la fois charnelle et tournée vers la nature, ce qui lui donne une grande sensualité… »
Jacques Durand

Paru le 1er mars 2014

Éditeur : Atelier Baie

Poème
de l’instant

Lettre à Louise Colet

Croisset,
Vendredi 16 septembre 1853,
Minuit,

N’importe ! Mourons dans la neige, périssons dans la blanche douleur de notre désir, au murmure des torrents de l’esprit, et la figure tournée vers le soleil !

Gustave Flaubert, Lettre à Louise Colet, Lettre du vendredi 16 septembre 1853.