Poésies

Auteur : Marceline Desbordes-Valmore

Poésies

Première parution en 1983

Dossier de Virginie Belzgaou
Collection Folio+Lycée (n° 29), Gallimard

« Ma pauvre lyre, c’est mon âme », écrit en 1833 Marceline Desbordes-Valmore, dont la vie fut jalonnée de drames personnels. Pourtant, sa poésie résonne avec les questions existentielles les plus universelles. Elle rend une voix aux êtres aimés disparus trop tôt et aux opprimés, se joue des frontières entre les sexes. Vous l’aurez compris, vous tenez entre vos mains une œuvre d’une grande modernité – n’en déplaise aux médisants qui surnommèrent la poétesse « la Grande Pleureuse » !

Au fil du recueil :

  • 2 explications de textes
  • 1 commentaire de texte

+ un dossier composé de 8 chapitres :
1- Histoire littéraire : La poésie romantique
2- Marceline Desbordes-Valmore et son temps
3- Présentation des poèmes
4- Les mots importants des poèmes(enfant ; rêve ; mémoire)
5- La grammaire
6- Groupement de textes : La poésie des femmes : ne savoir qu’aimer et souffrir ?
Sappho, « Ode à une femme aimée »
Anonyme, Les Chansons de toile, « Belle Yolande était assise en ses appartements »
Gabrielle de Coignard, « Perce-moi l’estomac… »
Renée Vivien, « Le Bloc de marbre »
7- Prolongements artistiques et culturels
8- Exercices d’appropriation.

Paru le 8 avril 2021

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.