Poésies complètes de Mário de Sá-Carneiro

Poésies complètes de Mário de Sá-Carneiro

Traduites du portugais par Dominique Touati et Michel Chandeigne et préfacées par Teresa Rita Lopes.
Bilingue.
11,5 × 16,5 cm. 320 p. 10 e.
Collection : Minos.
ISBN : 978-2-7291-1658-3

« Selon la formule de Fernando Pessoa : “Mário de Sá-Carneiro n’a pas eu de biographie, il n’eut que du génie.”
Tenté par les aventures langagières de l’époque – surtout le futurisme – il sait que sa vérité est plus proche de Rimbaud et de Laforgue. Plus tard il se tournera vers Rilke, dont il aura quelques-uns des accents les plus graves et les plus nobles. […] Renonçant à se connaître, inquiet de son identité, le poète épouse en apparence son mystère. Il chemine par énigmes mais les domine par une langue d’une parfaite pureté. Loin du romantisme et des symboles de l’époque, il dit son mal d’être avec une infinie dignité. Il annonce par là même le règne de l’existentialisme et de l’absurde, ce qui ne nécessite ni théories ni critiques hystériques. La permanence de l’inacceptabilité de l’homme, Sá-Carneiro sait en faire une éthique qui dépasse, et de loin, sa chétive personne. »
Alain Bosquet

Mário de Sá-Carneiro
« Mário de Sá-Carneiro n’eut pas de biographie : il n’eut que du génie », Fernando Pessoa dixit.
Né à Lisbonne en 1890, un jour du printemps 1916, à Paris, dans un hôtel de la rue Victor-Massé, il s’habille en smoking, avale de la strychnine et s’endort définitivement.
Un des grands novateurs de la langue et de la littérature portugaises.

La Différence a publié :
La Confession de Lúcio, 1987, deuxième éd. 2000.
Poésies complètes, 1987.
Ciel en feu, 1990.
Prémices, 1994.

Paru le 1er janvier 2007

Éditeur : La Différence

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Coplas

La vérité vraiment vraie
jamais ne se cache en l’obscurité,
elle se cache en la pleine clarté.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.