Polder

Contact

Publication de Décharge (Jacques Morin)
et de Gros Textes (Yves Artufel)

Avec une petite différence d'Anas Alaili

1er novembre 2009

Avec une petite différence d’Anas Alaili

"Le serveur aussi
Le serveur
essuie mes traces sur la table :
miettes de pain
éclaboussures de café
et mon odeur.
La pluie
nettoie les traces de mes pas.
[…]"

Les hommes ne sont pas comme des maisons de Claire Bartoli

1er mai 2008

Les hommes ne sont pas comme des maisons de Claire Bartoli

"Les hommes ne sont pas comme des maisons
Il n’y a pas de seuil où poser le pied
De poignée de porte à tourner pour entrer
Ils ne sont pas comme des maisons
Avec des volets fermés
Pour dire qu’ils ne sont pas là ou qu’ils dorment
Ils ont toujours des fenêtres ouvertes
Même quand ils ne sont pas là
Et on ne le sait pas"

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.