Polyphonie landaise

précédé de Paratge

Polyphonie landaise

Né de la contemplation du réel, ce diptyque cherche à saisir un lieu, les Landes de Gascogne, exaltant ainsi l’esprit des géographies éprouvée et imaginaire. Polyphonie landaise, écrit dans une prose lyrique mais sobre, défie le temps, les étendues solitaires et la lumière solaire, chantant le paysage qui échappe à toute temporalité. Ancrée dans la terre, réservoir de la mémoire, cette polyphonie combat l’inachevé et la disparition. Paratge, en vers libres, étudie la subtile question de l’être-au-monde, de la recherche d’une « noblesse d’âme » chère aux troubadours occitans. L’unité de ces deux parties procède de la langue elle-même, aiguë, dense et cependant vibrante, de la constance d’une écriture qui se transforme en voix, presque silencieuse.

Paru le 14 février 2022

Éditeur : Gallimard

Poème
de l’instant

Coplas

Ce que tu nommes l’avenir
est un futur antérieur où
jamais nous ne pourrons aller.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.