Pour Chorus seul

Pour Chorus seul

A Jean-Pierre Duprey et Claude Tarnaud

"Quelle autre figure en effet parmi les grands absents de la critique institutionnalisée, mieux que Jean-Pierre Duprey, a durablement brouillé les pistes de la réception de la poésie dans l’immédiat après Seconde Guerre mondiale ?…"

Paru le 1er octobre 2013

Éditeur : Les hauts-fonds

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Fereydoun Faryad

Ciel sans passeport

Exil amer.
Aucune lettre, nulle visite.
Sauf un moineau
Qui s’est posé sur la fenêtre
Avec en son bec
Un vers de Sappho.

Fereydoun Faryad, Traduction de Jacques Lacarrière, Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.