Pour attraper le printemps

de Jacqueline Held

Pour attraper le printemps

Illustrations d’Yves Barré.

Jacqueline Held a définitivement - et depuis longtemps - choisi de camper en pays d’enfance. Beaucoup de ses poèmes s’adressent, d’ailleurs, au jeune public en particulier. Mais son parcours de femme en humanité, ses engagements, l’ont amené aussi - et depuis longtemps - à faire vibrer dans ses mots cette part que nous devons aussi à l’enfance : la révolte contre l’injustice et le besoin de réagir par la parole. Le poème ci-dessus en témoigne.

Dire que Jacqueline Held a le goût et le sens des mots, c’est une évidence en lisant ce livre. Le sens de l’humour aussi. Et une aptitude à l’art de la comptine qui n’est pas donné à tout le monde.
Pour les illustrations, Yves Barré utilise de la peinture acrilique sur de la toile de jute. Un support inattendu où les dessins aux formes simples - mais élaborées - sont d’éclatants compagnons des textes.

Alain Boudet

Conseils pour vivre heureux

Si tu te sens mal dans ta peau…
Mets-toi dans celle des autres.

Ne mange pas ta main,
Si tu as faim,
Ne garde pas l’autre pour demain.
Mets-les plutôt dans les mains du voisin :
"Ça f’ra une grande ronde"…

Si tu ne vois pas ton prochain…
Va te faire voir ailleurs.

Paru le 15 novembre 2019

Éditeur : Gros Textes

Genre de la parution : Jeunesse

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Maximine

Dits de la folie des pivoines

La vie va la poésie dure
Tout comme Hokusaï qui dit-on
Chaque jour dessinait un lion
Je taillerai dans la verdure

Une pivoine chaque jour
Comme ça pour le seul plaisir
D’être là de n’en pas mourir
Et d’aimer dire mon amour

Maximine, « Dits de la folie des pivoines », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.