Pour l’enfant de Bassora

Auteur : Bernard Manciet

<i>Pour l'enfant de Bassora</i>

Traduit de l’occitan par l’auteur.
Éditions Bilingue.

Écrit en mars de cette année, ce chant est bref mais d’une rare amplitude. Il fallait pour un tel sujet un très grand poète, c’est dire si Manciet est le bon. Chacun ne peut qu’être concerné par cette poésie-là.

Paru le 1er mars 2004

Éditeur : L’Escampette

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

James Noël

Brexit

Aux yeux des étoiles, les murs et les gratte-
ciels sont des géants aux pieds d’argile Les
étoiles, ça roule des reins et cille des yeux
dans leur migration hautement lucide Pour
elles, le monde est plat et sans hauteur dans
son asphalte, donc ils ne constituent pas une
preuve solide, indéboulonnable dans l’univers

James Noël, Brexit, suivi de La Migration des murs, Éditions Au diable vauvert / 2020.