Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus

Auteur : Richard Brautigan

Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus

Traduction de Thierry Beauchamp, Romain Rabier.
Note de Burton Weiss.
Préface de Keith Abbott.

Poèmes et courts récits fondés sur des pastiches, plus ou moins décalés, d’Ernest Hemingway, de Sherwood Anderson et de quelques autres, dans lesquels Brautigan exerce son goût de la métaphore filée.

Paru le 13 avril 2017

Éditeur : Points

Genres de la parution : Recueil Version bilingue

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Le Poids vivant de la parole

On peut écrire, et l’on écrit ;
On peut se taire, et l’on se tait.
Mais pour savoir que le silence
Est la grande et unique clef,
Il faut percer tous les symboles,
Dévorer les images,
Écouter pour ne pas entendre,
Subir jusqu’à la mort
Comme un écrasement
Le poids vivant de la parole.

Armel Guerne, 1911-1980, Le Poids vivant de la parole, Éditions Solaire, 1983.