Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus

Auteur : Richard Brautigan

Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus

Traduction de Thierry Beauchamp, Romain Rabier.
Note de Burton Weiss.
Préface de Keith Abbott.

Poèmes et courts récits fondés sur des pastiches, plus ou moins décalés, d’Ernest Hemingway, de Sherwood Anderson et de quelques autres, dans lesquels Brautigan exerce son goût de la métaphore filée.

Paru le 13 avril 2017

Éditeur : Seuil

Genres de la parution : Recueil Version bilingue

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Andrée Appercelle

Soleil noir ta peau

Aucun souffle
cette immobilité
de pierre épuise
un siècle
me sépare
de ta peau
que je voudrais
minérale
pour fermer
mes doigts
sur elle comme
on chauffe
un caillou

Andrée Appercelle, Soleil noir ta peau, Le Temps des Cerises, 2006.