Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus

Auteur : Richard Brautigan

Pourquoi les poètes inconnus restent inconnus

Traduction de Thierry Beauchamp, Romain Rabier.
Note de Burton Weiss.
Préface de Keith Abbott.

Poèmes et courts récits fondés sur des pastiches, plus ou moins décalés, d’Ernest Hemingway, de Sherwood Anderson et de quelques autres, dans lesquels Brautigan exerce son goût de la métaphore filée.

Paru le 13 avril 2017

Éditeur : Seuil

Genres de la parution : Recueil Version bilingue

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997