Prendre Feu de Zéno Bianu et d’André Velter

Auteurs : André Velter, Zéno Bianu

Prendre Feu de Zéno Bianu et d'André Velter

Parcours de poésie manifeste, radicalement autre, voué aux énergies souveraines du vivant, de la lumière, de l’amour, ce livre affronte et disqualifie la part désenchantée du monde, ses névroses programmées, ses gémissements obligatoires, ses échos mortifères. La double signature ici n’annonce pas un dialogue, mais un monologue à deux suivi de poèmes en partage, le tout composant une œuvre commune, quoique des plus singulières. Il s’agit de s’aventurer, et toute parole se change alors en signe de feu.

Poètes, essayistes, traducteurs, auteurs de nombreuses anthologies, Zéno Bianu (né à Paris en 1950) et André Velter (né dans les Ardennes en 1945) se sont toujours ingéniés à mettre au jour ce qui les fascine et les émerveille. Avec Prendre feu, c’est ensemble qu’ils entendent rejoindre les fraternités essentielles et convoquer les utopies actives.

Collection Blanche, Éditions Gallimard. Parution : 07-03-2013

Paru le 1er mars 2013

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Essai

Poème
de l’instant

Christian Morgenstern

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

L’oiseau-bœuf
Le dromadaire palmé
Le lion luisant
La roucouleuvre
Le hibou de manchon
Le cachalair
La punaise tentaculaire
Le taureau à sonnette
Le bœuf-paon
Le renard-garou
Le gentignol
Le pinson-scie
Le carlin d’eau douce
Le rat de vin
L’engouletempête
Le ver de ciel
Le chameau-épic
Le rhinocétalon
L’œillet-dinde de Noël
L’hommefeuille

Christian Morgenstern, Les chansons du Gibet, Die Galdenlieder, traduit de l’allemand par Jacques Busse, Les Cahiers Obsidiane, 1982.