Presses de l’Université Paris-Sorbonne

Contact

PUPS- Maison de la Recherche
Université Paris-Sorbonne
28, rue Serpente
75006

75006

Paris

La poésie hors du livre (1945-1965) par Céline Pardo

1er avril 2015

La poésie hors du livre (1945-1965) par Céline Pardo

Prétendre que la poésie en France, après les années d’Occupation, s’est repliée sur elle-même et coupée du public, c’est oublier l’impressionnante vitalité du genre dans ses formes oralisées, hors du livre : car on l’écoute plus qu’on ne la lit. Diffusée à la radio, sur disque et même à la télévision, récitée, lue ou chantée dans les cabarets, adaptée pour la scène, la poésie circule de bouche à oreilles.
Il faut remettre cette poésie oralisée à sa juste place dans la vie culturelle des années 1945-1965 et (…)

Poème
de l’instant

Leconte de Lisle

Midi

Homme, si, le cœur plein de joie ou d’amertume,
Tu passais vers midi dans les champs radieux,
Fuis ! la Nature est vide et le Soleil consume :
Rien n’est vivant ici, rien n’est triste ou joyeux.

Mais si, désabusé des larmes et du rire,
Altéré de l’oubli de ce monde agité,
Tu veux, ne sachant plus pardonner ou maudire,
Goûter une suprême et morne volupté,

Viens ! Le Soleil te parle en paroles sublimes ;
Dans sa flamme implacable absorbe-toi sans fin ;
Et retourne à pas lents vers les cités infimes,
Le cœur trempé sept fois dans le Néant divin.

Leconte de Lisle, 1818-1894, « Midi », Poésies antiques, 1852.