Prévision

Dominique Sorrente

PRÉVISION

Un jour, quand je serai
poussière,
il ne faudra pas
me crier après
si je glisse un peu
sous votre paupière.

Je m’envolerai
du mieux que je peux,
demandant au vent de me disperser.

Mes mots sont en vrac dans un des tiroirs,
piochez-les gaiement
à pleines poignées,

puis emmenez-les
le long du trottoir
pour la délicieuse balade du soir.

Et laissez-les faire
s’ils se roulent par terre
en flots de poussière.
C’est bien leur manière…

Pourvu qu’ils se fassent de nouveaux amis,
je serai fier d’eux, mes charmants
mots de compagnie.

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.