« Primauté d’être »

Mohammed Dib

« Primauté d’être »

Tu penches.

Dans un même
déclin d’être.

Dans un même
déclin d’ère.

Tu penches.

Le désir pèse
sur tes feuilles.

Mohammed Dib, 1920 - 2003, Le cœur insulaire, Éditions de la Différence, 2000.

Poème
de l’instant

Décomposée

Nous nous aimons dans tous les interstices de la fatigue.
Huit heures claironnent. On se dénoue, mais on préserve
dans les plis de nos corps la mémoire exacte des étreintes.

Clémentine Beauvais, Décomposée , Éditions de l’Iconoclaste, 2021.