« Primauté d’être »

Mohammed Dib

« Primauté d’être »

Tu penches.

Dans un même
déclin d’être.

Dans un même
déclin d’ère.

Tu penches.

Le désir pèse
sur tes feuilles.

Mohammed Dib, 1920 - 2003, Le cœur insulaire, Éditions de la Différence, 2000.

Poème
de l’instant

Chanson de l’enfance

Lorsque l’enfant était enfant,
il marchait les bras ballants,
il voulait que le ruisseau soit une rivière.
Et la rivière, un fleuve.
Que cette flaque soit la mer.

Lorsque l’enfant était enfant,
Il ne savait pas qu’il était enfant.
Tout pour lui avait une âme
et toutes les âmes n’en faisaient qu’ une.

Peter Handke, « Chanson de l’enfance ».