Prix Robert Ganzo de Poésie

Au nom du poète vénézuélien Robert Ganzo (1898-1995), dont l’admirable Orénoque est réédité chez Gallimard (1997), le Prix Robert Ganzo de poésie, décerné par la Fondation Robert Ganzo sous l’égide de la Fondation de France, est le prix de poésie le mieux doté (10 000 euros) de France. Créé en 2007, il couronne chaque année, pendant le Festival Saint-Malo Étonnants Voyageurs, un poète francophone d’importance, un aventurier du verbe et de la vie, un passeur d’émotions et de défis, un arpenteur de grand large et d’inconnu.

Site du Prix Robert Ganzo de Poésie


Lauréats :
  • 2019 : Christian Bobin
  • 2018 : Patrick Laupin
  • 2017 : Zeno Bianu
  • 2016 : Anise Koltz
  • 2015 : Valérie Rouzeau
  • 2014 : Dominique Sampiero
  • 2013 : Serge Pey
  • 2012 : Marie-Claire Bancquart
  • 2011 : Jean-Pierre Verheggen
  • 2010 : Bernard Noël
  • 2009 : Franck Venaille
  • 2008 : Abdellatif Laabi
  • 2007 : René Depestre


Les membres du jury :

Alain Borer (président du jury)
Yvon Le Men
Jean-Baptiste Para
Dominique Sampiero
Jean-Pierre Siméon
Claudine Delaunay

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.