Prix Robert Ganzo de Poésie

Au nom du poète vénézuélien Robert Ganzo (1898-1995), dont l’admirable Orénoque est réédité chez Gallimard (1997), le Prix Robert Ganzo de poésie, décerné par la Fondation Robert Ganzo sous l’égide de la Fondation de France, est le prix de poésie le mieux doté (10 000 euros) de France. Créé en 2007, il couronne chaque année, pendant le Festival Saint-Malo Étonnants Voyageurs, un poète francophone d’importance, un aventurier du verbe et de la vie, un passeur d’émotions et de défis, un arpenteur de grand large et d’inconnu.

Site du Prix Robert Ganzo de Poésie


Lauréats :
  • 2018 : Patrick Laupin
  • 2017 : Zeno Bianu
  • 2016 : Anise Koltz
  • 2015 : Valérie Rouzeau
  • 2014 : Dominique Sampiero
  • 2013 : Serge Pey
  • 2012 : Marie-Claire Bancquart
  • 2011 : Jean-Pierre Verheggen
  • 2010 : Bernard Noël
  • 2009 : Franck Venaille
  • 2008 : Abdellatif Laabi
  • 2007 : René Depestre


Les membres du jury :

Alain Borer (président du jury)
Yvon Le Men
Jean-Baptiste Para
Dominique Sampiero
Jean-Pierre Siméon
Claudine Delaunay

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.