Prix du public

Insolation de Morgane Le Péchon


Irvine, neuf ans, s’ennuie. Le soleil tape, le rend fiévreux et il lui vient des envies de mourir pour que ses parents s’intéressent un peu plus à lui. Il imagine sa fin de façon mélodramatique, comme celle d’un saint martyr succombant dans des poses sulpiciennes aussi caricaturales que naïves.
Film de fin d’étude réalisé à l’école de la Poudrière et acheté par Canal+. En compétition au festival de Clermont-Ferrand 2013 et au festival d’Annecy 2014. Mention spéciale de Vanja Andrijevic au festival Animateka 2013.

Animation.
Durée : 4’19 min.

Le film ayant reçu le plus de votes se verra décerner le prix : transport de France Métropolitaine vers le Festival d’Amiens, trois jours d’hébergement et une accréditation à ce festival.

Poème
de l’instant

Jean-Pierre Verheggen

Courage / Courrèges

Rappelons-nous que la poésie se niche aussi
dans les voisinages, tant congrus qu’incongrus,
- voire crus ! - de mots parfois peu congénères
qui sommeillent dans le même dictionnaire !
Qu’on les réveille et voilà le substantif courage,
apparemment sans cousinage avec la poésie,
qui soudain s’accoquine, de manière inattendue,
avec André Courrège, le grand couturier,
inventeur , dans les années 60 de la jupe-culotte
qu’osèrent porter en rue de courageuses femmes
prêtes à affronter les quolibets, les regards
lubriques, les injures et autres harcèlements
machistes d’effrontés « passant qui passent »

Saluons donc, aujourd’hui plus que jamais,
ces « hirondelles printanières », ces militantes
avant-gardistes qui n’hésitèrent pas -ô avril ! -
« à se découvrir d’un fil » pour défendre

la Beauté et la Liberté poétique de leur corps !

Jean-Pierre Verheggen « Courage / Courrèges », inédit pour le Printemps des Poètes 2020