Prix du public

Insolation de Morgane Le Péchon


Irvine, neuf ans, s’ennuie. Le soleil tape, le rend fiévreux et il lui vient des envies de mourir pour que ses parents s’intéressent un peu plus à lui. Il imagine sa fin de façon mélodramatique, comme celle d’un saint martyr succombant dans des poses sulpiciennes aussi caricaturales que naïves.
Film de fin d’étude réalisé à l’école de la Poudrière et acheté par Canal+. En compétition au festival de Clermont-Ferrand 2013 et au festival d’Annecy 2014. Mention spéciale de Vanja Andrijevic au festival Animateka 2013.

Animation.
Durée : 4’19 min.

Le film ayant reçu le plus de votes se verra décerner le prix : transport de France Métropolitaine vers le Festival d’Amiens, trois jours d’hébergement et une accréditation à ce festival.

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.