Proses

Pascal Boulanger

Bonne chance, criais-je, et je voyais une mer de flammes et de fumée au ciel ; et, de gauche, à droite, toutes les richesses flambant comme un milliard de tonnerres. Rimbaud.

Et sculptés dans l’ivoire, des bisons et des chevaux fuyaient les marchands, ces nouveaux martyrs.
De saintes femmes faisaient tanguer les idoles et des confettis gelaient sur des masques sombres.
C’est le soulèvement des ombres sourdes -, de savantes prairies renaissent aux ailes des parois.
Fermés comme des poings, l’hébétude et les mondes distincts jettent de blondes étincelles aux pieds des empreintes.

L’horizon des serpents était une momie grimée dans la pisse du soleil. Une province campait sur l’écran et les feux qui montaient de la nuit ne laissaient rien.
Pourtant, c’est le retour encore aux chiffres colorés - , les criailleries des muletiers surmontent les ruelles sinueuses.
Je glisse dans des villes où toute joie est devancée par des anges furieux.
La femme aux bras blancs ruisselle parmi le flux d’images et l’écuyer casqué jette sur son épaule l’épée à clous d’argent.

Poème
de l’instant

« Aubade »

I had two desires : desire to be safe and desire to feel.

Louise Glück, Poems 1962 - 2012, « Aubade », Farrar, Strauss and Giroux, 2012.