Psaumes de la foi vive

Auteur : Gérard Bocholier

Psaumes de la foi vive

Après Psaumes du bel amour et Psaumes de l’espérance, Psaumes de la foi vive vient conclure le triptyque poétique de Gérard Bocholier. Dire ce qui ne peut pas se voir encore mais qui se vit déjà. Les poèmes de ce nouveau recueil constituent comme une margelle donnant sur l’infini. Ils ne décrivent pas : ils trans-crivent ce moment où les choses se rendent transparentes à la Présence qui les porte. La foi vive est une épuration : poétiquement, elle se traduit par un retournement de la parole, qui cherche moins à dire quelque chose sur ce que vise la foi que de se rendre à son tour transparent à Celui qui se donne comme en se retirant.

Pour que tu m’ouvres ta porte
Je cherche le mot de passe
Celui que lisent les anges
Sur la margelle du ciel.

Paru le 22 mai 2019

Éditeur : Ad Solem

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.