Qu’il vive - Poèmes de René Char

© Stéphane Lavoue

QU’IL VIVE - POÈMES DE RENÉ CHAR
AU THÉÂTRE DU VIEUX-COLOMBIER
Le 3 mars à 15h


Dits par Dominique Blanc de la Comédie-Française, avec Séverine Ballon au violoncelle.
Choix des poèmes de Marie-Claude Char.



La poésie me volera ma mort, prédisait le poète de l’Isle-sur-Sorgue. Trente ans après sa disparition ses mots ne cessent d’irriguer nos vies.
Et Dominique Blanc de porter haut sa parole ardente.
L’archet buissonnier de Séverine Ballon l’accompagne dans sa lecture d’aujourd’hui, comme un lied au long cours.
C’est solaire et nocturne à la fois. Irradiant et blessé. Amoureux et lucide. Intime et légué à tous.

Sophie Nauleau

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.